Cachez ce commentaire que je ne saurais lire

Plusieurs gestionnaires ne sont pas chauds à l’idée de permettre aux internautes de laisser des commentaires. Ils craignent surtout que  ces espaces soient noyautés par des clients insatisfaits. Esquisse de réponse.

Le client insatisfait ira ailleurs pour le faire savoir

  • Ce ne sont pas les endroits qui manquent sur Internet : son propre blogue, sa page Facebook, Twitter, etc. ;
  • ou encore dans des groupes de discussion et sur des sites d’évaluation comme Praized ou MonEntrepreneur.ca ;
  • et si ce n’était pas suffisant, il pourrait utiliser Sidewiki et laisser un commentaire … sur la page d’accueil de votre site ! D’ailleurs Google vient de signer une entente avec une entreprise spécialisée dans la collecte et la gestion de commentaires de clients.

Interdire les commentaires, c’est aussi museler les clients satisfaits

  • Difficile de se créer un “fan club” si vos clients satisfaits ne peuvent s’exprimer et échanger entre eux ;
  • et, je pense que les clients satisfaits mettent moins d’efforts à se réjouir que les clients insatisfaits à se plaindre. Mieux vaut donc alors les aider.

J’explorerai dans de prochains billets la question “Et on fait quoi avec ce commentaire…”

Billets sur le même sujet :
Être proche de ses amis et encore plus de ses ennemis
Payant de publier des commentaires
Quand une plainte devient une crise

Cet billet a été publié sous Analyses, opinions. Mettre en signet le permalien.